jeudi 28 avril 2016

Mon coup de coeur de petit ours !

Bonsoir !

Moi j'ai craqué pour le petit ours de Marjolaine que je trouve trop mignon^^




Je vous souhaite une très bonne fin de semaine, on se retrouve demain chez Isabelle pour un nouveau thème ! 

lundi 25 avril 2016

Mon petit ours !

Bonjour !

Je cherchais une idée de petit ours, et en ouvrant un carnet, paf ! Un crabouillis au crayon de papier, il avait l'air tout triste sans couleurs, comme tout nu. Alors je lui ai mis un poil de gouache, une grosse fourrure de crayons de couleurs, et de petites touffes de néocolors et voilà mon petit gros ours !


J'ai essayé de faire au mieux pour la photo, chez moi il est midi et il fait nuit... 


vendredi 22 avril 2016

Défi n°323 des Serial Crocheteuse and more : L'ours

Bonjour !

On se retrouve cette semaine avec le thème de l'ours, il peut être petit, gros, mignon, moche, grincheux, à poils, à plumes (pourquoi pas), bleu, rose, avec des piques où bien tout doux 
et moelleux !



Les participations :

jeudi 21 avril 2016

Les Lutins de Trains

Bonjour !

J'ai écris il y a quelques temps cette petite histoire sur le thème des voyages en train que je vous laisse découvrir. 

Conte : Les Lutins des trains

Les Lutins des trains
(chuchoter) Connaissez-vous le secret des lutins? Des lutins des voies ferrées?
Je vais vous raconté leur histoire. A vous grands et petits voyageurs, qui empruntent chaque jours le train.
Savez-vous qu’un peuple tout entier voue une adoration aux boîte de fer roulante?
   Autrefois, les lutins vivaient dans les bois. Les nouvelles technologies humaines qui se développèrent, les incitèrent à migrer vers les villes.
   Les lutins battirent d’immense villages sous nos chemins de fer, et ceci dans le monde entier. Ne pensez pas que leurs maisons sont inconfortables à cause des nuisances sonore ou des secousses! En effet, les lutins sont pourvu d’un système auditif différent du notre, pour leurs oreilles, les bruits des trains paraissent comme une merveilleuse mélodie. Les secousses, ils adorent ! Leurs habitations sont faîtes de ressorts géants et de matelas. Ainsi, lorsqu’un train surgit , les maisons des lutins s’agitent. Les lutins rebondissent de tous les côtés, ils font des pirouettes et rient aux éclats.
   La journée, les lutins travaillent énormément, ils préparent des plans, conçoivent des maquettes, et préparent du thé de boulon. Il paraît que ce thé possède des vertus incroyables ! Vers 16H30, les lutins prennent leurs gouters, des petits pains briochées en forme de clé à mollette. Une fois leurs petits ventre dodu remplis, ils font une petite sieste en attendant que la lune viennent les chercher. 
Quant la lune lance son appel, les lutins des trains s’équipent de leurs boîte à outils, et viennent discrètement à la surface. Ils regardent de gauche à droite, puis de droite à gauche, devant, derrière, afin que personnes ne les découvrent. On ne peut pas les voir car ils sont très rapide et très entraîner, comme des agents secrets. 
   Ensuite le travail débute. Ils inspectent les rails, les nettoient, les réparent et leurs font des masques de beauté à l’argile pour qu’elles soient douce et brillante.
   Mais pourquoi les Lutins font-ils tous ça ? Les lutins sont des passionnés de mélodies ferroviaire. Ils sont aussi de très grands créateurs d’instruments de musique hybride. Il y a presque deux siècles de cela, le peuple des lutins était divisé en trois clans. Le premier était le clan des rails à tambour, le second, le clan des rails à vent et le troisième clan était celui des rails à xylophone. Les lutins des différents clans se disputaient tous le temps, chacun prétendait  que ses rails musicales étaient meilleurs que celles des autres.
   Un jour, Le Vent en eut assez des querelles de lutins. Il souffla de toutes ses forces sur la Terres et arracha toutes les rails. Les chemins ferroviaires étaient détruit. Il fallait désormais tous reconstruire.
   Alors tous les lutins de tous les clans s’unir pour réparer au plus vite les chemins de fer. Bien organisés, les lutins se répartirent les taches, le clan des rails à tambour devait réparer les rails au départ des gares. Le clan des rails à vent était chargé de s’occuper des rails qui relient les gares entre elles. Quant au clan des rails à xylophones, c’est les rails à l’arrivée des gares dont il devait s’occuper. 
   Une fois que tous fut rétablit, les lutins des trains organisèrent une incroyable fête! Ils invitèrent le Vent et tous se réconcilièrent.
   Si vous écoutez bien pendant votre voyage en train, peut être entendrez-vous la symphonie des Lutins des trains.
© Jessica Pliez

En vous souhaitant de futur bon voyages en trains ! 

lundi 4 avril 2016

SC n°320 ! Sirène

Bonjour,

Cette semaine place à la sirène ! J'ai un petit faible pour les pantins... ( Sauf la partie découpage que je déteste pardessus tout !) D'habitude je les fais aux stylos. Mais aujourd'hui j'avais envie de travailler à la gouache et aux crayons de couleurs pour changer un peu. 


Bonne semaine à vous !