lundi 28 septembre 2015

La linogravure à la maison

Bonjour !

J'entame ma prochaine linogravure, alors avant de commencer, je voulais faire un petit poste sur le sujet.

Tout d'abord le matériel :

La liste :

gouges
planche à découper
crayon
papier calques (facultatif)
plaques de lino
encre à l'eau où à l'huile
rouleau à encrer
un support pour mettre l'encre
papier
pressoir où une cuillère à soupe



Les gouges : vous pouvez en trouvez dans les magasins en lien sur le côté de ma page, dans la rubrique boutique. Il en existe une de la marque Abig avec différents embouts, elle est aux environs de 7€, pas mal pour commencer, mais si vous souhaitez investir un peu il y a celle de la marque Pfeil qui sont extraordinaire, elles sont à 20€ l'unité environ. Le top c'est d'en avoir une très petite par exemple la 1mm de Pfeil pour les contours et les petites zones, une moyenne et une assez grosse quand vous voulez enlever une bonne surface. Ces gouges peuvent aussi servir pour d'autres support comme la gomme où le bois pour les Pfeil.

Planche à découper, ce n'est pas obligatoire, c'est juste pour protéger votre bureau ou table mais c'est confortable

Crayon à papier : un crayon à papier normal ira très bien. Si vous utilisez un linoleum brun un crayon à papier gras sera un peu plus pratique où un crayon blanc.

Papier calque : c'est utile si vous voulez reproduire un dessin libre de droit où un dessin que vous avez préparer sur une feuille. Je préfère préparer mes dessins sur papier, je suis plus à l'aise, ensuite je décalque sur ma plaque.

Encre à l'eau, encre à l'huile : Il existe toute sorte d'encre pour la linogravure, vous pouvez utilisez aussi bien une encre à l'huile qu'une encre à l'eau. Les encres à l'eau on l'avantage d'être facile à nettoyer et moins cher. Les encres à l'huile se nettoient au white spirite, où encore à l'essence de térébenthine, elles sont plus chères mais elles sentent bon l'huile, et je trouve qu'elles sont lumineuses.
J'utilise les encres Charbonnel, à l'huile, il existe aussi les encres aquawash de Charbonnel, elles sont à l'huile mais se nettoie au savon et à l'eau, en revanche la gamme de couleur est moins importe que les autres.

Rouleau à encrer : pour commencer vous pouvez prendre un petit rouleau.

Un support pour mettre l'encre : vous pouvez utilisez une assiette, il faut que ce soit un support plat et lise, je me sers d'une plaque de verre d'un vieux cadre, utile pour étaler l'encre, et facile à nettoyer.

le papier : tout ceux que vous voulez, j'adore le papier, et j'aime bien utiliser des papiers qui ne sont pas fais pour.

Pressoir / cuillère : la cuillère facile vous en avez à la maison, le pressoir c'est confortable où un un rouleau à encrer.

Une fois équipé, y'a plus qu'a ! Dessiner, soit direct sur votre plaque, soit vous décalquer, ensuite graver, encrer, mettre le papier, presser, et voilà ! Votre premier tirage ! Je développerai un peu plus ces étapes dans mes prochains posts, je voulais surtout faire le point sur le matériel.


Pour ma part, j'ai finis de préparer ma prochaine lino de 40x60cm ! Je vais y passer un peu de temps... quelques jours... hum semaines.

à très vite !




jeudi 24 septembre 2015

Le stylo bille

Par où commencer... à l'école, j'ai souvent griffonné sur mes cahiers, peut-être aussi un peu sur les tables mais chut !  Souvent en noir, rien de particulier, juste des formes.


Et puis j'ai rencontrer Isabelle Kessedjian, j'ai pris des cours de dessin à l'atelier : aquarelle, acrylique, crayon de papier, néocolor, et un jour paf ! Le stylo bille, mais pas en noir cette fois, en couleur, pas évident toute ces hachures dans un sens puis dans l'autre, et puis il n'y a pas la même palette de couleur que les autres médiums, pas de blanc, pas facile de trouver du jaune, mais voilà c'est le début de quelque chose et je tombe sous le charme de cette technique.




Je continue, je gribouille, encore et encore. Les couleurs sont lumineuse et puissante. Je m'entraîne, je commence par faire un cupcake, je suis les étapes une à une du "carnet de griffonnage" de Isabelle Kessedjian, je m'essaie à d'autres gâteaux, comme le macaron aux framboise de chez Picard...  Et puis j'essaie d'autre chose...







 J'ai une certaine passion pour les monstres, effrayant mais gentil. Ils ne sont pas méchant, pas du tout, ce sont des protecteurs, si, si avec leurs couleurs lumineuses ils effraient les gros monstres affreux et crochu qui se cachent sous le lit la nuit ! Et oui à trente ans passé, j'ai toujours peur de faire dépasser mes pieds où ma main du lit ! Au cas où je me ferai attraper et emmener dans le monde noir. Alors pour combattre les ténèbres  je me suis préparée une armée de monstres colorés !
La particularité de ces monstres c'est qu'ils peuvent voyager entre ces deux univers, dans notre monde ils ne se montrent que sur papier, mais dans le monde souterrain des matelas et des ressorts, ils prennent vie et capturent nos peurs et nos angoisses.




Le stylo bille est une technique vraiment intéressante. Pour débuter le carnet de griffonnage est vraiment super, vous pouvez le trouver sur Amazon, la Fnac... Pour les stylos, papeterie, supermarché, et pour le stylo jaune je l'ai trouvé chez bic, ce sont les mini parfumé.

Une très bonne nuit à vous !

samedi 19 septembre 2015

Serial crocheteuses & more n°292

Bonjour !

Aujourd'hui, je participe au Serial crocheteuses & more n°292, le sujet : la boîte de conserve.
J'avais envie de quelque chose de simple et facile à réaliser.

Mon manège en boîte !


J'ai utilisé :

- Une boîte en métal (j'avoue, j'ai un peu triché, j'ai pris une boîte à tabac en métal, mais une boîte de conserve et un couvercle de camembert fera très bien l'affaire)
- De la peinture acrylique
- Pinceaux
- Feutre Poska or
- Papier
- Crayon
- Un pic à brochette
- Colle
- Papier de soie rose
- Un bouchon de liège
- Deux vis
- Feutre noir
- Papier calque
- Cuter, ciseaux

Ensuite y'a plus qu'a tout assembler ! Commencer par peindre les boîtes, il y aura certainement 2 couches à passer, comme ça vous pouvez faire le reste en attendant, vous pouvez également passer un vernis brillant à la fin. Dessiner votre cheval, décalquer-le deux fois, découper-les, coller les deux dessins en mettant le pic à brochette au milieu. Couper le bouchon en liège en deux. Viser un demi bouchon de liège au fond de la boîte, et faîtes pareil dans le couvercle, planter le pic à brochette, et voilà !

à bientôt !

vendredi 18 septembre 2015

Mes tampons de septembre

Bonjour !

     Avant de vous montrer mes derniers tampons, je voulais vous remercier pour l'accueil merveilleux que vous m'avez fait ! Alors un grand merci, très très grand !

     Le week-end dernier, j'ai quitté Paris pour aller rendre visite à mon tonton qui habite à la campagne. Nous avons fait une longue balade dans les champs de maïs et les bois. J'ai ramassé des fruits de septembre que j'ai ramené à la maison. Sauf les mûres que j'ai dévoré !


J'ai donc finis par me faire un petit tas de tampons sur le thème du jardin de septembre.



 Petit tour du matériel :
- Bloc de gomme ( ici j'ai utilisé des gommes d'écoliers, et des chutes de plaques de gommes qu'ils me restaient)
- Cutter
- Crayon de papier
- Feuilles de calques (si vous voulez décalquer)
- Gouges
- Des pansements ! Toujours à porter de doigts, gouges, cutter, ça coupent d'enfer, et ça se plantent facilement dans les doigts, alors pour éviter les bobos, on ne met jamais sa main devant la gouge. Une main tient la gouge, la partie en bois dans le creux de la main, l'index sur la gouge, et on enlève délicatement la surface de la gomme qu'on ne veut pas garder. L'autre main tient la gomme, toujours positionné en arrière de la main qui tient l'outil.
- De l'encre, ici j'ai utilisé mes petits tampons encreurs Versacraft, ils s'utilisent aussi bien sur du papier que sur du tissus.




Préparez vos blocs de gommes, dessiner, décalquer ! J'ai fais une pomme, une feuille de chênes, une de marronnier, une châtaigne, un gland, une pomme de pin, des champignons, une mûre, du raisins, et aussi une larve et un perce-oreille, car dans les jolis trésors que j'ai ramené il y avait aussi des surprises... une larve bien dodue qui se tortillait sur mon bureau, et un perce-oreille qui prenait la lumière de la cuisine au bord de la gamelle d'eau du chat ! Je les ai transportés jusqu'a un pot de fleur pour qu'ils continuent leurs aventures d'insectes !

Ensuite y'a plus qu'à graver, faire le contour, creuser les parties qui resteront blanche, les nettoyer à l'eau et bien les essuyer ou passer un chiffon d'essence de térébenthine. Encrer, tamponner, appuyer et voilà !


J'ai fais une première tournée en couleur, pour voir...

Et aussi une version tout en noir, que je préfère !
Bonne promenade dans les bois !


jeudi 10 septembre 2015

Premier Blockprint !

Alors voilà mon premier post sur un blog tout neuf, en fait j'y pensais depuis un petit moment mais, ben le fameux "mais" ...  Et puis j'ai fais un tampon avec lequel je me suis amusée comme une enfant alors j'ai eu envie de partager et dire des trucs. 

Il y a quelques jours, j'avais le syndrome de la gomme blanche, rien à faire mes mains voulaient absolument graver mais quoi ???? Alors j'ai téléphoné à ma petite soeur qui m'a tout de suite
secouru !
Enfin l'effet n'a pas été immédiat... Elle m'a proposé le thème du casse-tête ! Quelle horreur ! Toutes ces formes géométriques, c'est vraiment pas ma tasse de thé ! (et si vous saviez à quel point j'aime le thé...) bref, je me suis dis "challenge ! " J'ai farfouillé à droite, à gauche et paf le Tangram ! Super, génial, trop cool, trop chouette, merveilleux, une mine de trésor ! Et là je me suis dis c'est le sujet parfait à partager avec d'autres personnes qui auraient envie de faire des tampons pour la première fois où les habitués, enfin avec tous ceux qui auraient envie d'avoir 10 ans l'espace de quelques heures ! (on peut le faire sérieusement aussi, ça rigole pas, c'est un casse tête ! )


 Le matériel : 
- une gomme à graver
- une équerre
- un cutter
- un crayon
- de l'encre
- du papier

La gomme à graver vous pouvez en trouvez chez : Le géant des Beaux Arts, Rougier et Plé, Boesner, Joobstoop et certainement ailleurs. Pour l'encre ces trois magasins en vendent aussi, il vous faudra également un petit rouleau pour l'appliquer, sinon il existe aussi les encres type versacraft pour les tampons. 

Découper votre carré de gomme, moi j'ai fais 10/10cm, mais je pense que 7/8cm c'est très bien aussi. 
Ensuite vous tracez vos trait comme un tangram bien rangé. Commencez par tracer les diagonales, ça vous donnera la base, d'un côté il y a les deux gros triangles, de l'autre il faut tracer un trait au milieu, pour avoir au coin un triangle moyen, dans l'autre parti faite le carré, les deux petits triangles, et le parallélogramme. Sur ma gomme j'ai fais un trait en trop, en bas dans le coin gauche, il y a un seul triangle et pas deux. 

Avec le cutter, vous découpez vos morceaux de gommes, et vous voilà avec 7 pièces de puzzle à assembler comme vous voulez ! 

Il existe d'incroyable combinaison avec toutes ces formes.

Moi j'en ai fais un lapin, un chat et une grue : 




Amusez-vous bien !
Une très bonne journée !

Jessica Pliez